Plomeur connait un développement économique incontestable et propose
un ensemble de services propices à un séjour ou à une étape agréable.


Autocollants en vente à la Mairie

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

La Torche / Un haut lieu historique / Les niveaux marins
LES NIVEAUX MARINS

Rocher de granite cet ensemble a été au quaternaire, suivant les niveaux marins connus, tantôt un récif immergé, tantôt un ilot et au moment de la formation de la plaine dunaire, une colline ennoyée dans les sables comme il en existe d’autres en arrière, à Kerdraffic, à Saint-Urnel (Plomeur).

Le Torche serait redevenue une ile si elle n’avait pas été défendue. Il n’empêche cependant que les murs de protection construits par la Municipalité de PLOMEUR pour limiter l’assaut des vagues et des galets sont, lors des grandes marées, atteints voire recouverts par la mer. Cette mer qui se brise sur cette Pointe, repousse le sable, casse les rochers et les tempêtes sautent par-dessus l’isthme. Le décapage des sables révèle les anciennes surfaces d’érosion de la mer et fait de la côte un compendium de géographie littorale.

Dans la baie de Pors-Carn apparait une surface inférieure visible seulement à marée basse. Elle ne se voit que depuis une vingtaine d’années.

Au pied de l’isthme, une autre surface a été dégagée depuis plus longtemps. Elle est peu au-dessus des hautes mers. Elle est plus réduite sur la face nord, où son appari- tion est récente et sa couleur non patinée.

Une troisième surface est peu à peu libérée du sable par les vagues. Elle reste surmontée de gros galets et de rochers ”en brioche”.

A l’extrémité ouest, une plate-forme se situe en-dessous du tumulus qui culmine à seize mètres. Elle serait d’un niveau de douze mètres. Des creux conservent encore de gros galets, comme des oeufs dans un nid.
Dans l'estran de Pors-Carn, le décapage du sable montre un vieux sol qui enrobe des galets de tailles diverses et des pierres anguleuses.
 
Avant la protection humaine, on l’apercevait aussi sous l’isthme.

Le sol est vite détruit, mais les éléments durs restent. Il s’est formé lors de la dernière régression quand la mer était à cent kilomètres au large.

Un niveau de galets patinés, visible au Nord-Est, était coincé entre l’arène et le sable. Sa destruction alimentait un haut de plage. Certaines fortes tempêtes en ont projeté des éléments sur la dune actuelle. Pour le moment on n’aperçoit plus ce niveau préwurmien.

Un cordon de petits galets est déposé entre deux lits de sable. On peut le suivre au Sud-Est. Il a été daté du Vlllème-IXème siècle. C’est le plus haut niveau atteint par la mer dans la transgression actuelle.

La côte Sud-Est a été violemment attaquée par la mer en 1955. Le sable est tombé en telle abondance que les vagues n’ont pu l’étaler; il s’est formé une avant-dune colo- nisée par les oyats. On aperçoit en haut de la falaise des tranches d’une vieille route.

Plus au sud, une ria laissait pénétrer la mer jusqu’aux marais de la Madeleine où il y avait le même niveau de petits galets reposant sur des débris de nourriture du Mésolithique. Il est curieux que le lieu-dit voisin, Pors- Dibord, puisse être traduit par ”port-désaffecté”.

La rectification de la côte est ancienne. Mais la courbe devient de plus en plus concave.
Les sables apportés par les transgressions marines correspondent actuellement aux dunes littorales et à la zone de palues qui couvre 1/10ème du territoire de la commune de PLOMEUR (300 ha). Mises à part quelques zones particulières comme la région voisine de Beg an Dorchenn (Pointe de la Torche) le sable se caractérise par sa plus grande homogénéité. C’est un sable très fin aussi bien sur les dunes qu’en zone de palues qui montent à l’intérieur à plus de trois kilomètres. Dans cette même zone on observe une stratification horizontale relative aux différentes transgressions. Le sable y est exploité pour l’amendement calcaire.



Autres thèmes disponibles dans la rubrique La Torche : Un haut lieu historique - Côté mer - Les Fleurs - Qualité des eaux de baignade -
 
Ecouter le Bagad Cap Caval

Diaporama Bagad

Actualités

Contact
Mairie   E.mail
1, Place de la Mairie
Tel : 02 98 82 04 65
Fax : 02 98 82 06 00

Services techniques municipaux   E.mail
10, rue Isidore Le Garo
Tel : 02 98 82 03 63
Fax : 02 98 82 06 55
Location matériel
Tel : 02 98 82 09 88

Horaires d'ouverture
du lundi au vendredi : 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00 Le samedi : de 10h00 à 12h00

Méteo
Horaire des Marées

Accueil Nous contacter Plan du site Mentions Légales